Manager des salariés : est-ce inné ?

Camille Boulate
Manager des salariés : est-ce inné ?

En tant que futur chef d'entreprise, vous devrez probablement manager des salariés. Au-delà de trouver les bons profils, vous devrez surtout être en mesure de les accompagner et de fédérer votre équipe. Voici quelques conseils pour apprendre à manager en toute sérénité.

Entreprendre ce n'est pas rester seul. Selon votre secteur d'activité, il est probable que vous soyez amené à recruter des salariés pour vous épauler et vous aider à développer votre chiffre d'affaires. Si recruter les bons profils est essentiel, savoir manager ses équipes l'est tout autant pour qu'entreprendre rime avec réussite. "Aujourd'hui, les salariés attendent de leur manager qu'il aille au-delà contrôle des résultats et de la prise de décision", estime Mathilde Beigt, psychologue du travail mais également coach sur les questions managériales. Et cette dernière souligne :

Ils ont besoin d'être inspirés, accompagnés, embarqués dans un projet global.

Autant d'attentes que vous devez clairement avoir en tête en tant que futur chef d'entreprise. Selon votre profil, votre caractère mais aussi votre expérience professionnelle, cela peut vous paraître simple. Et si vous avez déjà managé dans une autre vie, la marche sera moins haute à gravir.

Lire aussi : 
Recruter ses premiers salariés : attention à l'erreur de casting ! 

Humilité et communication

Au-delà des compétences, votre personnalité et votre capacité à communiquer peuvent être de vrais atouts pour savoir bien manager. "On observe des profils qui sont axés sur les chiffres et savent piloter des résultats. Ce sont des aspects positifs notamment pour être en mesure de donner des objectifs clairs mais également des deadlines précises aux équipes", explique Mathilde Beigt, avant d'ajouter :

L'organisation est également très importante dans le management pour pouvoir gérer ses missions tout en répondant aux sollicitations de ses collaborateurs.

Autre point important en tant qu'entrepreneur et futur manager : l'humilité. Vous ne serez plus uniquement aux manettes de l'entreprise et donc à 100 % dans l'opérationnel. "Vous devez être en mesure de déléguer et de faire monter en compétences vos salariés. Cela participera à la fidélisation de vos collaborateurs", insiste Mathilde Beigt.

Lire aussi : 
Entrepreneurs, quelle méthodologie pour mobiliser votre réseau ? 

Exit le management autoritaire

En tant que futur manager, ayez à l'esprit que des erreurs sont clairement à éviter. Parmi les plus courantes : ne laissez pas les conflits s'intensifier. "Un manager doit savoir écouter et trancher. Penser que la situation va se régler naturellement est une erreur", affirme Mathilde Beigt, avant de préciser :

Il n'y a rien de pire pour les salariés qui, sans réaction de leur supérieur, peuvent se sentir abandonner et rentrer dans une spirale de désengagement.

Aussi, évitez le management à l'ancienne, autoritaire et directif. "Je prône plutôt un management positif, davantage horizontal. Cela repose notamment sur des objectifs clairs à atteindre mais aussi des points réguliers à effectuer, par exemple, une fois par mois avec les salariés", conseille Mathilde Beigt. L'objectif ? Demander au salarié de présenter, dans un premier temps, le bilan des missions ou événements qui se sont bien déroulés. Puis, dans un second temps, l'inciter à soulever les difficultés éventuelles rencontrées et comment les choses auraient pu être améliorées. Mathilde Beigt souligne :

Procéder ainsi crée un vrai engagement et une implication du collaborateur qui s'engage personnellement sur d'éventuels changements futurs.

Évitez également la différence de traitement entre vos différents collaborateurs, qui peut être perçu comme injuste par vos équipes. Pour être le plus juste avec vos salariés, comprenez ce qu'ils font. Et expliquez l'ensemble des missions de chacun à tout le monde. "Comprendre tous les contours des postes de chacun évitera les incompréhensions", assure Mathilde Beigt. Enfin, si vos compétences managériales vous semblent peu efficientes, comme dans toutes étapes de votre projet entrepreneurial, faites-vous accompagner ! "Avoir une personne extérieure qui apporte une autre vision sur votre management peut être intéressant, surtout quand on a la tête dans le guidon, ce qui est souvent le cas pour un entrepreneur et un manager", conclut Mathilde Beigt.

Recevez vos newsletters gratuitement

Nous vous recommandons

Plus de 7 jeunes sur 10 veulent entreprendre

Plus de 7 jeunes sur 10 veulent entreprendre

Les jeunes et l'entrepreneuriat, une nouvelle histoire d'amour ? De plus en plus sensibilisés au modèle entrepreneurial, les nouvelles générations craignent moins de passer le cap. Décryptage.Et si l'avenir professionnel des jeunes...

31/05/2023 | Accompagnement
Déléguer la gestion de son entreprise : comment choisir son bras droit ?

Déléguer la gestion de son entreprise : comment choisir son bras droit ?

Ouvrir un restaurant : quelles sont les étapes à ne pas négliger ?

Ouvrir un restaurant : quelles sont les étapes à ne pas négliger ?

Quel profil pour devenir master-franchisé ?

Interview

Quel profil pour devenir master-franchisé ?

Plus d'articles